Bueren (montagne de -)

A Liège (4000, BE), la montagne de Bueren débute perpendiculairement à la rue Hors-Château, en plein cœur historique de la Ville, et grimpe jusqu’au Pèrî, à proximité de la Citadelle et de son hôpital.

“Ouvrage d’art caractéristique des percées du XIXe siècle, elle permettait de relier directement la caserne de la citadelle au centre-ville. Cette volée d’escaliers, comptant pas moins de 374 marches, rappelle par son nom le coup de force avorté des 600 Franchimontois. Menés par Vincent de Bueren et Gossuin de Streel, ils tentèrent, la nuit du 29 octobre 1468, de capturer Charles le Téméraire et Louis XI. Contrairement à ce que pensent de nombreux Liégeois, les 600 Franchimontois ne sont jamais passés par cet endroit !

A l’Office du Tourisme, un itinéraire touristique du cœur historique, passant par la Montagne de Bueren, est disponible. La carte est vendue au prix de 0,50 €. L’itinéraire est gratuit.” [VISITLIEGE.BE]

L’endroit (et son dénivelé) suscite toutes les folies, au point que, s’il sert déjà de salle de gym en plein air pour les écoles du quartier et de parcours d’entraînement pour les joggeurs les plus frénétiques (à la demande des riverains, la Ville a d’ailleurs dû apposer des panneau appelant au calme), il est souvent le théâtre des performances les plus hystériques : par exemple, “le 25 mai 2021, Rik Goris et Kevin Eulaerts, deux ultra-traileurs (sic) du Brabant flamand ont réussi à monter à 356 reprises les escaliers de la montagne de Bueren. C’est le bouche-à-oreille qui leur a fait connaître les fameux escaliers liégeois et leur objectif était simplement d’être les premiers à réaliser cette performance correspondant grosso modo à trois fois la hauteur de l’Everest, les problèmes d’altitude en moins. Ils ont donc réussi leur exploit personnel dimanche après-midi. Au total, ils ont parcouru environ 180 kilomètres, 23.800 mètres de dénivelé positif et grimpé plus de 133.144 marches. Cela, en trois jours et en dormant chacun seulement deux fois deux heures.” [TODAYINLIEGE.BE]

La montagne de Bueren pendant la “Nocturne des coteaux de la Citadelle” (chaque premier samedi d’octobre)

Pour descendre de la Citadelle, depuis 1875, il faut passer par les 420 degrés de la Montagne de Bueren (un peu moins de nos jour). On distingue à droite les pignons à gradins du “Cercle Catholique de Bueren-Vlaamsche Kring”. Et puis qui fera le compte des pantalons d’enfants usés sur les rampes de fer de la Montagne de Bueren ? [source : C’est ça, Liège et sa province Autrefois]

 

Afficher dans WalOnMap…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code